Vulgtmnah yah’or’nanah cher lecteur !!

Découvrez Acthulhu ! Le blog de détournement d’actualités à la sauce JDR pleine d’intrigue, de suspense et d’action.

Préparez-vous à des articles dignes d’un prix Nodens (je ne désignerai pas lequel) qui vous éblouiront et vous feront découvrir l’actualité politique sous un nouveau jour.

Je suis Cthulhulhu, un reporter sous couverture, à la solde de Nodens. Pour envahir Gaïa, mon travail est d’inveztiguasssssionnnnner (ces zumains ont vraiment un langage imprononçable !) sur la situation politique de Baguettia et les personnalités étrangères influentes. Toutes ces recherches sur cet univers médiéval-fantastique où vos actions ne peuvent être menées sans un jet de dé vous seront retransmises sur ce blog.

Armé de ma plume et de mes tentacules, je me rends sur cette planète remplie de créatures manquant de grâce pour suivre leur « jeu des maisons« .

Cette espèce est en effet intrigante, elle semble suivre un concept de « liberté » malgré son système de lois qui la contraint. Absurde me direz-vous ! En effet, selon eux « la liberté des uns finit là où commence celle des autres »… Bien entendu, encore quelques années et cela ne sera plus d’actualité avec l’arrivée de mon maître mouahahaHAHAHAHAHA!!

Bon… ça ne sera pas encore pour tout de suite étant donné qu’il est difficile de faire des interviews et des reportages quand ces créatures ont tendance à fuir devant …. je cite …. « un poulpe qui parle ».

Qui sont-ils ?

Il va de l’évidence que je ne travaille pas seul. J’ai beau prendre l’apparence d’un « poulpe », je reste l’un des Grands Anciens. J’ai donc à ma disposition 5 goules serviteurs d’une efficacité malheureusement désopilante, dispersées à droite et à gauche pour me prévenir en cas d’actualité gluante et même juteuse !

Étonnamment, mes sous-fifres semblent avoir autant de difficultés que moi à approcher ces êtres inférieurs. En effets, leur odeur qui est pour moi un doux parfum est pour les zumains une insoutenable puanteur.

Ces sbires d’une bêtise sans pareille se démarquent entre eux par des caractéristiques uniques. Nous avons la « goule à roulettes », la « goule gloutonne », la « goule poilue », la « goule qui bluff » et la « goule joueuse”.

Malgré cette équipe de bras-décomposés, mon jet de rédaction est une réussite critique, me permettant de mener ma mission à bien.