Prétendante à la tête de la maison Rakshi, Falbator rentre dans la joute. La jeune femme au franc-parler et solide sur ses appuis souhaite changer la face de la maison.

C’est la tête haute et le regard fier que Falbator annonce d’une voix forte qui la caractérise : “je me présente aux jeux de la fosse pour prendre la tête de la maisonnée”.

Vous ne la connaissez peut-être pas car elle n’a jamais siégé au conseil des maisons mais cette jeune zumaine de 39 ans a un certain passé dans la vie de la maison Rakshi. En effet, elle fût Baronne du village de Tavernyn, ancienne thane du précédent chef de maison François dit le Fronceur. Elle rajoute pour asseoir sa légitimité, son engagement dans la musique de Baguettia et son poste d’intendante de la maison Rakshi en tant que chargée des festivités. Quelle musique ? Falbator est la directrice de l’orchestre de l’Isle de Baguettia, fonction qui lui a été confiée par son ancienne maîtresse d’arme, Pecresse. Elle est elle-même musicienne évoluant au clavecin depuis son plus jeune âge. Elle donne encore aujourd’hui des concerts avec une troupe qu’elle a montée avec des proches de sa baronnie : Les Bloody Mairie.

Falbator détonne réellement avec l’ambiance de la maison Rakshi qui est plutôt patriarcale et ancienne. Mais cela ne la décourage pas pour autant, au contraire même. Les brimades et réprimandes lui ont permis de développer ses capacités sociales et même la compétence : “Réparti + 15%”.

Elle qui n’a “jamais changé d’idée”. Waufrier doit éternuer pas mal en ce moment. Elle qui s’est battue jusqu’à la fin lors de la précédente guerre pour le siège de l’omelette. Petit tacle glissé vers ceux qu’elle qualifie de “Lâches” et de “Traîtres à leur maison”.

“C’est une guerrière qui est restée discrète pendant un long moment mais qui va secouer toute la maison.” Pierre Liscia

Ses proches en parlent : “C’est une guerrière qui est restée discrète pendant un long moment mais qui va secouer toute la maison.” dit Pierre Liscia, qui l’aide dans sa préparation pour les jeux à venir. Pour ce qui est de son franc-parler, il nous dit : “Un peu de franchise dans cette maison ne va pas faire de mal”. Celui-ci en profite pour nous rappeler la règle de base des jeux : pour se faire entendre, il faut parler fort.

Falbator veut incarner le renouveau de la maison Rakshi. Elle veut représenter toutes les personnes et bannerets qui se sont rendus en bataille lors de la dernière guerre de présidence, afin de leur redonner fierté et honneur.

Ses opposants n’hésitent à pas à l’attaquer sur sa condition de femme, cependant elle nous affirme que le sexisme dont elle fait l’objet ne sera pas un souci dès lors “qu’on se retrouvera dans l’arène une épée à la main”.

Pour ce qui est des relations intermaison, un point clair est donné : pas de compromis avec les flammebleues et un combat jusqu’à la mort contre Waufrier. Ce point, c’est son ancienne maîtresse d’arme, Pecresse qui nous le donne. La régente de la région de l’isle de Baguettia est un soutien important et ancien de la candidate bien que les deux se ressemblent physiquement, “Il y a des points sur lesquelles nous ne sommes pas entièrement d’accord. Je suis, par exemple, moins souverainiste” nous a-t-elle révélé.

Malgré son opposition ferme contre la maison Flammebleue, ses idées ne sont pas forcément douces. En effet, elle a mis en place de nouveaux postes de garde aux frontières de Baguettia. Elle prévoit un châtiment et l’exil pour les lâches qui ont fui le combat et rejoint l’ennemi. Elle ajoute au programme, un aspect populaire où elle veut renouer le dialogue avec les populations oubliées de Baguettia et la mise en place de nouveaux festivals. “Parce que notre culture est notre identité”. Encore un coup d’estoc pour Laurent…