Ultra favori des jeux de la fosse pour prendre le siège principal de la maison Rakshi et personnalité importante de la politique baguettienne, qui est vraiment Laurent Waufrier ?

Laurent Waufrier est le plus gros poisson des prochains jeux de la fosse de la maison Rakshi. Il est jeune, il est grand, il a le cheveu grisonnant, ses positions et ses appuis sont connus de tous. “Une maison Rakshi, qui ne s’égare pas” voilà le slogan que ses partisans proclament dans la maison rue de Vauboitron depuis 1 mois.

D’où nous vient-il ?

Le seigneur de la région de Fourme-quenelle nous vient de la haute société baguettienne. Issu d’une famille qui a réussi dans la tannerie dans le nord de Baguettia, il a étudié l’histoire au temple de Paname. Il sort de son cursus avec les félicitations des érudits du temple.

Après son implication dans la politique de la maison Rakshi, sa pensée et son discours ont changé, évitant les minorités qu’il accueillait auparavant, attaquant le gouvernement en place et en étant opposé à un système de redistribution des richesses qu’il qualifie même de “Cancer de la société”.

Waufrier est ambitieux et cela se voit.

“Il a carrément arraché le tapis du bureau de l’hôtel de ville” Un baron de la seigneurie de Fourme-quenelle

“Il a carrément arraché le tapis du bureau de l’hôtel de ville” nous confie un baron de sa seigneurie. Waufrier a dans un premier temps accédé au titre de thane de sa région. Puis, il deviendra le baron du territoire du Puit-Velu. Enfin, il réussit à se hisser jusqu’à son titre actuel de Seigneur de la région Fourme-quenelle.

Pendant son ascension seigneuriale, Waufrier a réussi à se faire remarquer dans la maison Rakshi. Il a pu participer à la régence de Baguettia lorsque les Rakshis tenaient le pays sous Raymond et le Fronceur. Aujourd’hui, il est devenu le chef de maison en attendant les prochains jeux de la fosse.

Une idéologie changeante pour des mentors changeants

Bien que son avancée dans les strates du pouvoir soit extrêmement droite et paraisse tracée, les pensées de Waufrier, elles, sont plus de nature changeante. En effet, elles passent dans un premier temps à une idée de politique baguettienne ouverte vers les classes les plus populaires où chaque travailleur doit participer aux bénéfices et gestions de leurs commerces et que l’économie doit être au service des hommes. Maintenant, elles incarnent les identitaires de la maison Rakshi avec une idéologie plus dure et plus décomplexée.

Ses revirements s’expliquent par la présence de deux mentors dans son parcours. Le premier était son prédécesseur au poste de thane de la région et l’avait instruit dans les idées d’une Baguettia sociale et ouverte sur les autres pays. Waufrier le trahit plus tard en retournant sa veste sur l’ouverture du commerce avec les pays proche.

Son second mentor qui est lui beaucoup plus identitaire l‘a amené dans une pensée  plus dure et à faire ses déclarations de “Cancer de l’assistanat”.

Que nous propose Waufrier aujourd’hui ?

Aujourd’hui Laurent Waufrier reste sur sa chasse de l’assistanat et continue d’avancer sur ses idées conservatrices pour la politique sociale baguettienne et veut plus d’intervention de la part du gouvernement de Baguettia dans l’économie du pays.

Ses rivaux dénoncent sa pensée girouette et accusent son ambition de le rendre instable.