Comme je l’ai présenté dans mes précédents articles, la Grande Guerre a forcé François le Fronceur à quitter la maison Rakshi. Un nouveau seigneur doit diriger. C’est pour cela que les jeux de la fosse ont été organisés.

Marchands, saltimbanques, soldats et paysans ont commencé à se diriger vers l’Isle de Baguettia en vue des jeux de la fosse de la maison Rakshi.

Les stands se préparent, les roulottes s’installent. Toutefois, il semble y avoir bien moins de spectateurs que pour les précédents rassemblements. En effet, depuis 3 ans, la maison les multiplie pour des raisons diverses et variées, ce qui commence à lasser les membres. Certains pensent qu’il s’agit d’une perte de temps, d’autres d’argent. Les organisateurs des jeux estiment que seulement un quart des membres assisteront aux jeux de la fosse, un tiers dans le meilleur des cas.

Parmi les 4 candidats potentiels, seulement 3 ont pu s’inscrire pour les épreuves, le dernier ayant été rappelé par sa famille en catastrophe. Parmi ceux-ci se trouvent des personnages dont nous avons déjà parlé : Laurent Waufrier et Falbator. Le troisième et dernier candidat, Maël de Kercalan, ne semble pas inquiéter ses adversaires qui le pensent uniquement présent pour se faire connaître : “il n’a pas réellement d’inspiration dans ses idées”, rapporte Waufrier.

Voici un récapitulatif des candidats afin que vous les ayez en tête pour les épreuves de ce weekend :

  • Laurent Waufrier

Pour résumer mes précédentes investigations sur Waufrier, cet homme est 100% baguettien. Fils de tanneurs, il décide de refaire sa vie en se consacrant à ses études d’histoire auprès d’érudits. Celles-ci lui ouvrent les yeux sur son projet d’avenir et le dirigent vers la politique. Il a gravi la hiérarchie sur des postes à responsabilité de plus en plus importante jusqu’à sa position actuelle : Duc de Fourme-Quenelle.

Un matin, lors de son arrivée rue Vauboitron, je lui demande comment un étudiant d’Histoire a pu se retrouver en politique. La réponse qu’il me donne n’a rien d’original : “Il faut tirer des leçons des erreurs et réussites du passé. C’est pour ça que je suis là”.

Cet homme est un érudit avec une personnalité de chevalier. Il désire défendre le peuple de Baguettia, chose que je ne comprends pas très bien chez les zumains. Pourquoi protéger les faibles ? Ses motivations pour devenir seigneur ne sont pas seulement l’arrêt de la déroute de la maison, mais également l’opposition à Jupiterio, ce qu’il estime être un devoir de la maison Rakshi.

Apparemment, les baguettiens ont l’habitude de se plaindre de leur dirigeant et ne sont jamais satisfaits de leur situation. Nous n’avons décidément pas le même respect envers nos maîtres.

  • Falbator, la barde à la voix d’or

D’origine baguetto-spaguettienne, cette jeune femme est une musicienne accomplie dont la voix envoûtante permet de remonter le moral des troupes. Cette qualité n’a pas échappé à François le Fronceur qui l’invite rapidement à se battre à ses côtés en tant que “Voix de la maison Rakshi”. C’est en hommage à François, son mentor et bienfaiteur, qu’elle décide de participer aux jeux de la fosse.

Chantant au travers de balades sa vision du futur de la maison, sa belle musique attire un nombre croissant de membres de son côté.

Concernant ses projets pour la maison, elle aspire à plus de professionnalisme et de modernité. Notamment avec l’utilisation de nouveaux moyens de communication comme le Pigeon de Course appelé PC qui permet d’envoyer des messages et des documents de manière plus rapide.

Je vous ferai peut-être un billet là-dessus plus tard, cette technologie est étonnante.

Et finalement, le dernier candidat qui en laisse plus d’un perplexe :

  • Maël de Kercalan, l’homme au visage d’adolescent

Cet homme est un mystère, personne ne connaît réellement son origine. La rumeur raconte qu’il est à l’origine un marin légendaire de la région Galette-Saucisse ayant trouvé l’élixir de jouvence lors d’une de ses aventures. Il a un jour posé l’ancre dans la ville de Ruscoff où il a pris le pouvoir et démarré la politique. Depuis son retour, il a intégré la maison Rakshi et s’est battu aux côtés du fameux Alain Huppé.

Certains de ses projets pour la maison ressemblent de très près à ceux de ses adversaires, mais il se démarque par son côté traditionnel et sa compatibilité avec Jupiterio. Son respect des ordres et sa personnalité stricte confortent le point de vue éthique qu’il aborde pour l’avenir de la maison.

Laurent Waufrier est agile ce qui le rend favori pour ces jeux de la fosse. Toutefois, la voix de Falbator et la lucidité de Maël de Kercalan peuvent faire pencher la balance.

EDIT : Compte-rendu de la première épreuve

Disul dernier, la première épreuve des jeux de la fosse Rakshi s’est terminé d’une manière fort intéressante. Un résultat INATTENDU auquel PERSONNE ne s’attendait. (Notez le ton sarcastique.)

C’est au détriment des marchands que les jeux se sont terminés sans deuxième épreuve, résultant en une montagne de nourriture et de fournitures invendues. Contrairement aux membres qui étaient très contents que ces jeux se terminent plus tôt, les saltimbanques sont partis déçus et sans le sou.

Mais que s’est-il passé pour en arriver là ? C’est très simple, un seul et unique candidat est parvenu à surmonter l’épreuve de la course de la fosse : Waufrier. Il a passé en moins de 3 heures toutes les embûches et embuscades qui lui ont été tendues, tel un agile scarabée. Il a, par la suite, attendu jusqu’à la nuit qu’un autre candidat arrive.

Que sont devenus Falbator et de Kercalan ?

Une battue a été organisée afin de retrouver les deux candidats. Résultat, de Kercalan a été retrouvé au fond d’un puits dans lequel il aurait : “glissé, chef”.

Quant à Falbator, elle était “enrubannée” dans des lianes à mi-parcours, bloquant ainsi tous ses mouvements.

Waufrier a été déclaré vainqueur par forfait de ces jeux de la fosse et devient donc seigneur de la maison Rakshi.