Après les échecs successifs de la Grande Guerre et de la mise en place des thanes dans l’Omelette, la maison Rosaceæ est sous le choc. Le courage, la fougue et la confiance en soi disparaissent peu à peu. Ne pouvant faire face à cette humiliation, le seigneur de la maison se jette du haut des remparts.

C’est dans la panique que la maison met en place un conseil décisionnaire pour empêcher les désertions ainsi que son effondrement. Devant la gravité de la situation, le conseil décide alors d’organiser un grand rassemblement des membres au printemps afin de pouvoir prendre du recul et de réfléchir à l’avenir de la maison en termes d’organisation et de gouvernance.

Les jeux de la fosse sont annoncés et un premier membre s’y inscrit :

Luke Cartounas, le premier

Ancien lutteur d’origine Baguetto-Moussakienne ayant pris sa retraite, il a décidé de se réorienter vers la politique baguettienne. Il a transféré sa pugnacité du ring à l’omelette. Luke Cartounas a su se faire remarquer par la maison Rosaceæ notamment par Emmanuel Duval dont il est devenu très proche. Toujours prêt pour le combat, il s’est engagé auprès de Benoit Haaron durant la précédente grande guerre. Ses compères témoignent : “C’est un vrai Rosaceæ pur beurre”.

Il montre de nouveau sa combativité en étant l’initiateur des jeux de la fosse.

Cartounas est donc le premier membre à afficher son ambition de diriger la maison Rosaceæ. Cependant, lors d’investigations plus avancées j’ai pu mettre le tentacule sur deux autres zumains pouvant revendiquer eux aussi cette position. En voici une description succinte :

Stephanec Lafou, le druide

Ancien Panetier de Baguettia sous le règne de Francis Mollande, il n’a pas grand-chose à prouver de par son expérience. Je l’ai interrogé sur ses intentions vis-à-vis des futurs jeux de la fosse. Celui-ci m’a répondu en me regardant droit dans les tentacules : “J’ai encore quelques projets à faire avant ça, mais j’y réfléchis”. De plus amples investigations ont révélé un texte écrit de sa main expliquant les erreurs commises lors de la précédente grande guerre. Il se positionne un peu comme le stratège qu’il manquait aux Rosaceæ lors de cette dernière.

Nageat Danleau

Connue également pour sa présence parmi les conseillers de Mollande, elle se relève de sa défaite pour devenir thane dans la région Fourme-Quenelle. Cependant, elle pose des conditions quant à son accession à la tête de la maison Rosaceæ. La première et la plus révélatrice des ambitions de cette dernière : “Être à la tête de la maison Rosaceæ pour représenter la maison lors des réunions du pacte des Royaumes

Un candidat annoncé, deux autres suspectés de le suivre… Ces jeux de la fosse, prévus lors du prochain grand rassemblement du mois de meurzh,  paraissent au moins aussi excitants que ceux qui nous attendent la semaine prochaine pour la maison Rakshi.

 

Une de perdue, quatre de retrouvés

Un mois et demi s’est écoulé depuis mon premier article sur les jeux de la fosse de la maison Rosaceæ. Il y a eu un certain nombre d’évolutions et d’annonces qui ont été faites en rapport avec cet événement.

Tout d’abord, nous avons quatre participants déclarés : Luke Cartounas et Stéphanec Lafou, que je vous ai déjà présentés, ainsi que Delfine Cargot et Emmanuel Maurille. Nous avons également deux candidats en pleine introspection : Julius Drayc et Rachid Talmor.

Nageat Danleau a décidé de se retirer de la course. Celle en qui de nombreux partisans de la maison Rosaceæ plaçaient leurs espoirs s’en va, laissant ainsi la maison orpheline. C’est un signal fort qui est envoyé, le présage d’une trahison à la hauteur de l’affront que font tous ceux qui fuient  les tentacules entre les jambes.

Oliver Fauret

Né dans la cité de la Trogne, il y est thane depuis 6 ans. Oliver Fauret a intégré la maison Rosaceæ dès son adolescence. Son investissement dans les activités de la maison et son dévouement lui ont permis de gravir pas à pas les échelons. Il fut l’un des seuls à avoir voulu réconcilier la maison durant le règne de Francis Mollande dont il était proche.

Il se présente à la tête de la maison, non pas en tant que réparateur de pots cassés, mais en tant que phœnix Rosaceaen cherchant à faire renaître la maison de ses cendres.

Julius Drayc

Fils de précepteur et habitué des maisons, il a d’abord été affilié à la maison Troskos (maison voulant imposer une dictature des ouvriers baguettiens) puis a offert sa loyauté et son épée à la maison Rosaceæ. Très engagé dans la lutte contre le racisme en Baguettia,  c’est une figure connue de la maison Rosaceæ. Cependant, sa candidature n’est pas définitive, il “y pense en se rasant et pas que d’ailleurs”.

Ce qu’il plaide pour son règne, c’est un règne partagé avec une zumaine. L’antithèse d’un pouvoir “Jupitérien” 😉

Emmanuel Maurille

44 ans et toutes ses dents, Maurille est une personne engagée qui représente Baguettia au Pacte des Royaumes depuis 3 ans maintenant. Ancien proche de Luc Planchon, il a déjà essayé de prendre la tête de la maison, sans succès. C’est donc plein de rage pour ces jeux de la fosse que nous le verront durant les épreuves.

Son opinion : redonner à sa famille, la rose gauche, son prestige passé en convaincant le plus de membres de la maison de les rejoindre. Quoi de mieux que les jeux de la fosse pour offrir à sa branche une visibilité accrue.

Delfine Cargo

Ancienne Haut Druide de Francis Mollande investie dans la lutte écologique contre les lobbys détruisant les forêts afin de récupérer des minerais. Elle n’hésite pas à dénoncer le cartel qu’est devenu la maison Rosaceæ et “dégager toute la petite mafia politique”. Autant dire qu’elle ne va pas avoir que des alliés durant les prochains jeux.