De nombreux combats ont été déclenchés, hier Yaou 25 Genver , dans tout Baguettia. La folie a soudainement pris bon nombre de zumains sur les places inter-marché de leurs cités.
Qu’est ce qui a causé cette vague de violence ? Qui en est à l’origine ? Enquête.

Matinée classique en Baguettia malgré une atmosphère tendue. C’est l’aube, de nombreux citoyens se sont massés sur les places inter-marché. Tous étaient fébriles, regardant autour d’eux, méfiants, le regard rivé sur leurs voisins. Ils semblaient avoir les yeux vidés de toute volonté.

Au retentissement des 9 coups de cloches, tels des animaux, les zumains se précipitèrent sur les étalages de la place, pillant et dévastant sauvagement tout sur leur passage afin de récupérer des pots de Nutallo. Addiction ? Enchantement ? J’ai envoyé des espions dans tout Baguettia afin de comprendre les tenants et aboutissants de cette folie généralisée.

Des 6 espions qui étaient sur place, seulement 2 me sont revenus saufs mais malheureusement pas sains. Quand je leur ai demandé où étaient les autres membres de l’équipe, ils me décrivirent une scène peu commune. En essayant de s’approcher pour découvrir la cause du drame, mes 4 subordonnés furent emportés dans la chicane. Certains se retrouvèrent écrasés sous les pattes des zumains enragés, les autres empalés sur les rayons cassés des charettes. À la vue de ce carnage, les 2 derniers espions retournèrent se mettre à l’abri.

Ce chaos les a rendu fous, je n’ai pu comprendre que quelques mots de leurs rapports, que voici :

Je n’ai pas forcément tout saisi, mais de ce que je comprends, et en combinant les deux sources, il y aurait un groupuscule que l’on appelle “Les Stagiaires” qui incorporeraient depuis des dizaines d’années une substance magique dénommée “glyphosate” dans les pots de Nutallo. Cette substance aurait des propriétés addictives et décuplerait la rage des gens l’ayant ingérée après une incantation.

Résultat de l’affaire : 80 marchés saccagés aux quatre coins de Baguettia, 420 morts, trop de blessés pour les dénombrer et 2 de mes subordonnés qui ont besoin de repos.

Une affaire rondement menée de la part des Stagiaires, mais qui a été très bénéfique pour nous aussi. Qu’est-ce que j’en déduis ? Les baguettiens nous facilitent la tâche, les roturiers s’entretuent pour des pots de Nutallo ! Cette nouvelle arme qu’est le glyphosate est intéressante, nous pourrons peut-être nous en servir dans quelques années, quand les zumains auront de nouveau baissé leur garde huehuehue.