Maison Cocardier

Florian Philippeneau

Dès la naissance, Florian Philippeneau avait un avenir tout tracé : une mère nourrice attachée à l’éducation du seigneur de L’Isle et un père précepteur, l’éducation lui tendait les bras. Les enseignements stricts et structurés de ses parents ont fait de lui une personne confiante et autonome.

Ce sont justement ces caractéristiques qui lui ont permis plus tard de diriger un groupe de jeunes nobles aux idées communes et aux ambitions grandissantes. Ce groupe était un embryon de maison voulant mettre en avant les jeunes baguettiens et renvoyer les “vieux croulants présents depuis des décennies”, ainsi que renouveler la caste dirigeante en ralliant la jeunesse baguettienne.

Cependant, ce projet de maison a été assassiné dans l’oeuf par son frère, Darien, effrayé par l’influence que Florian gagnait de jour en jour. Alors conseillé secret de Madivine Le Pain, Darien a usé de magie afin d’effacer la mémoire des partisans de Florian qui, oubliant alors leur mission, quittèrent les rangs et rentrèrent chez eux. Écumant de rage, Florian chercha pendant des mois l’origine de ce sort, remontant piste après piste, rumeur après rumeur, afin de trouver le responsable et lui faire payer. Après 6 mois de recherche, d’interrogatoire et de cambriolage, il est devenu malgré lui un roublard averti. Le pot aux roses est découvert lorsque Florian surprend son frère jetant ce même sort sur un groupe dissident de la maison Flammebleue. La rage qui l’habitait se transforme alors en froide colère et c’est alors, sans hésitation aucune, qu’il lui coupa la langue, l’empêchant ainsi à tout jamais d’interagir avec la magie et de corrompre son entourage.

Après cet évènement, Florian Philippeneau chercha sa voie et sa place parmi les maisons, offrant ses services au plus offrant. Il infiltre alors le gouvernement baguettien afin de récupérer des informations qu’il transmettra à la maison Flammebleue, et même  devint assassin pour la maison Rosaceae lors des pourparlers avec les royaumes voisins.

Il continua de remplir contrats d’espionnage et de renseignement pendant plusieurs années avant de s’installer à la maison Flammebleue de manière plus durable. Usant de séduction et de complot, il gravit les échelons jusqu’à devenir le bras droit de Madivine.

Une fois l’objectif atteint, il profita de la défaite de son seigneur lors de la Grande Guerre pour lui porter un coup fatal, révélant ainsi sa secte et divisant les Flammebleues.

Physique : 60/100
Mental : 45/100
Social : 85/100

Compétences
  • Beau parleur +10%
  • Renseignement +20%
Eléments distinctifs
  • Rictus compulsif
  • Typique (passe-partout)